Transactions de change

Transactions au comptant (« spot »)

Il s’agit du type de transaction de devises le plus commun. Il est lié au taux de la journée ; le règlement doit se faire au cours des deux prochains jours ouvrables.

Avantages

  • Échange réglable par téléphone le jour même si la transaction au comptant est effectuée avant 10 h
  • Taux favorables et comptes réglés rapidement
  • Pour les non-membres de la Banque Laurentienne : règlements pouvant être effectués par débit du compte courant, virement électronique ou remise d’une traite bancaire

Contrat à terme (« forward »)

Si vous connaissez vos besoins en devises étrangères, il est dans votre intérêt de recourir à un contrat à terme. Ces transactions ressemblent aux opérations au comptant, puisqu’elles sont liées au taux de la journée, mais le paiement peut être effectué à une ou plusieurs dates ultérieures. Comme les taux de change sont volatils, il est impossible de prédire s’ils connaîtront une hausse ou une baisse. L’estimation de taux à venir peut nuire aux résultats.

Avantages

  • Protection contre les fluctuations coûteuses des taux de change permettant de fixer son prix et de s’assurer que les coûts n’augmenteront pas
  • Règlement du montant total du contrat en un paiement ou par versements répartis sur toute la période du contrat

Vous pourrez choisir de régler la transaction par débit à votre compte bancaire à la BLC, par virement bancaire électronique ou tout autre mode de règlement que vous aurez établi avec un des représentants de nos services internationaux.

Options de change (« swap »)

Écartez les pertes de change éventuelles lorsque des fluctuations défavorables du taux de change surviennent, et que vos comptes créditeurs et débiteurs en devises viennent à échéance à des dates différentes.

On appelle « swap de devises » une opération de change au comptant exécutée en même temps qu’une opération de change à terme pour le même montant. La portion à terme constitue la contrepartie de l’opération au comptant, de sorte qu’une opération d’achat au comptant sera compensée par une opération de vente à terme. Afin d’utiliser plus judicieusement les liquidités de votre entreprise, les fonds excédentaires dans une devise sont temporairement convertis dans une autre. Votre entreprise est ainsi protégée contre les mouvements défavorables du taux de change, sans toutefois pouvoir profiter des mouvements favorables.

Clientèle cible

  • Sociétés qui possèdent des comptes créditeurs et débiteurs dans la même devise, mais avec des dates d’échéance différentes

Avantages

  • Utilisation plus judicieuse des liquidités de votre entreprise
  • Excellent outil de planification de trésorerie
  • Élimination du risque de pertes de change attribuable à la non-concordance des rentrées et des sorties de fonds en devises ainsi qu’aux fluctuations du taux de change
  • Taux de change au comptant pour l’achat et la vente de devise fixé simultanément

Conditions

  • Marge de crédit devant être autorisée au préalable

Option sur devises

Semblable à une police d’assurance, cet « outil de couverture » vous permet d’échanger des devises à une date déterminée, et ce, à un taux de change fixé à l’avance (taux d’exercice). Il écarte le risque que présente le marché au comptant pour vos opérations futures, mais ne vous oblige pas à conclure si le cours au comptant est plus favorable que le taux d’exercice de votre option. Les options à l’européenne vous permettent d’exercer une option à la date d’échéance seulement ; les options à l’américaine, en tout temps depuis la date d’achat jusqu’à la date d’échéance.

Il existe deux types de contrats à option : les options de vente et les options d’achat. Elles vous permettent de vendre ou d’acheter un certain montant d’une devise spécifiée à un taux d’exercice déterminé pour une période visée.

Outre les options en dollars canadiens, vous pouvez acheter des options en devises étrangères d’une valeur minimale de 100 000 $ US. Comme avec toute assurance, l’achat d’une option sous-entend un coût initial, ou « prime », qui est déterminé par le taux d’exercice, la date d’expiration et la volatilité de la devise au moment de l’achat. Vous n’avez aucun autre coût d’opération ni de commission à payer.