Passer au contenu
 
EN
 

Ma banque 100 % Conseil • 26 avril 2021
modifié le 11 mars 2024

La fraude financière envers les aînés

Ses différentes formes et comment s'en protéger.

La fraude financière est un réel problème qui prend de plus en plus d’ampleur et touche surtout les aînés. Mais pourquoi ces personnes en particulier ? Les aînés sont une cible potentielle des fraudeurs en raison du patrimoine qu’ils ont accumulé tout au long de leur vie, de leur isolement, de leur vulnérabilité et parce qu’ils sont plus enclins à accorder leur confiance.

Une fraude financière, c’est quoi ?

Il s’agit d’une méthode malhonnête et illégale pour tromper une personne afin d’obtenir des gains financiers et luiextirper de l’argent. La fraude financière envers les aînés peut prendre plusieurs formes, en voici quelques exemples :

  • Hameçonnage : faux courriels ou messages textes qui ressemblent à de vraies communications envoyées par des entreprises ou des organismes légitimes dont le but est de soutirer des renseignements personnels, tels que le numéro d’assurance sociale (NAS) ou le numéro d’une carte de crédit. Qu’est-ce que ces types de messages pourraient annoncer ? Un gain à la loterie, un remboursement d’impôt ou encore le piratage de votre compte bancaire.
  • Sollicitation par téléphone : appel téléphonique d’une vraie personne ou d’une voix automatisée d’un fraudeur qui sollicite la personne répondante afin de conclure une transaction à distance à la suite d’un faux gain, tel qu’un voyage ou une voiture.
  • Fraude par carte de crédit : utilisation des informations d'une carte de crédit afin de faire des achats non autorisés.
  • Fraude liée aux placements : ces fraudeurs tentent de vous convaincre d'investir dans des placements frauduleux en vous promettant des gains rapides. Le fraudeur pourrait essayer de vous convaincre d'acheter de la cryptomonnaie, des actions, des obligations ou des biens immobiliers, ou d’investir directement dans une entreprise. En réalité, ils s'approprient simplement votre argent avant de disparaître.
  • Fraude du « proche en détresse » : lorsque le fraudeur se fait passer pour un proche afin de s’approprier l’identité d’une des connaissances de la personne aînée pour demander de l’argent. Le fraudeur créera un sentiment d’urgence en disant être dans une situation difficile pour que la victime envoie de l’argent rapidement. Cela peut se faire au moyen d’un message texte ou d’un réseau social. Rappelons que certains réseaux sociaux donnent accès à des informations comme les nom et prénom, la ville de résidence et les intérêts personnels des membres, ce qui facilite la tâche aux fraudeurs.
  • Stratagème de faux représentants : les fraudeurs contactent des personnes âgées, prétendant qu'il y a eu une transaction frauduleuse sur leur carte bancaire. Sous prétexte d'urgence, ils demandent le NIP, puis persuadent la victime de mettre sa carte dans une enveloppe. Un complice récupère ensuite l'enveloppe au domicile de la victime.
Quelques conseils pour éviter une fraude financière
  • Protégez vos renseignements personnels et financiers. Ne dévoilez jamais vos mots de passe, codes d’accès ou réponses aux questions secrètes.
  • Ne laissez pas votre carte de débit ou de crédit hors de votre vue lors d’un achat en magasin. Signalez immédiatement à votre institution financière le vol ou la perte de votre carte de crédit ou de débit.
  • Vérifiez vos relevés bancaires tous les mois afin de vous assurer qu’aucun achat ou retrait suspects n’ont été effectués.
  • Évitez d’utiliser un service Internet public si vous devez faire des transactions financières ou des achats en ligne et protégez votre ordinateur avec un logiciel antivirus.
  • Apprenez par coeur vos différents mots de passe, numéros d’identification personnels (NIP) et codes d’accès, évitez de les noter sur un papier qu’un fraudeur pourrait trouver. Si vous craignez d’oublier vos mots de passe, vous pouvez opter pour un gestionnaire de mots de passe sécurisé afin de les stocker de façon numérique dans un seul endroit.
  • Avant de faire un placement, vérifiez toujours la légitimité et la fiabilité de la personne qui se présente àvous en tant que conseiller financier. Par exemple, si vous êtes au Québec, avant d’investir, vous pouvezvérifier l’inscription du conseiller financier auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF).
  • N’envoyez jamais d’argent avant de vérifier l’identité de la personne qui vous contacte.
  • Soyez au courant des différentes techniques utilisées par les fraudeurs afin de mieux vous outiller et vous protéger.

Toutes les personnes sont susceptibles d’être victimes d’une fraude financière, l’important est de rester vigilant et de signaler immédiatement la fraude ou la tentative de fraude. Si vous avez déjà été victime d’une fraude financière, n’hésitez pas à partager votre expérience avec vos proches, amis et voisins pour qu’ils ne vivent pas la même situation.

Code de conduite pour la prestation de services bancaires aux aînés

La Banque Laurentienne du Canada a adopté le Code de conduite pour la prestation de services bancaires aux aînés qui a été entériné en juillet 2019. Dans le cadre de ce Code, nous avons désigné un champion des personnes aînées qui a pour responsabilité de diriger la mise en oeuvre du Code ainsi que la promotion et la sensibilisation aux questions touchant les aînés. Nous avons également mis en place un certain nombre de mesures pour aider à protéger les personnes aînées contre les abus financiers, la fraude et les escroqueries.

En savoir plus sur nos services bancaires pour les aînés.

Articles populaires

Mes conseils

Comment choisir la meilleure carte de crédit

23 mai 2023

Mes outils

Hameçonnage : évitez d’être une victime

29 novembre 2021

Ma banque 100 % Conseil

Un nouveau point de service 100 % Conseil à Brossard

16 juin 2019

Mes conseils

Mythes et réalités au sujet du CELI

31 août 2021

Mes conseils

Comment bien gérer les finances en couple ?

15 août 2019