Passer au contenu
 
EN
 

Mes conseils • 17 août 2021
modifié le 19 août 2021

L'investissement ESG

Investissez selon vos valeurs.

Les enjeux ESG vous tiennent à cœur ? Pourquoi ne pas opter pour un investissement qui en tient compte ? Dans cette entrevue, Louis-Philippe Roussel, conseiller senior – Stratégie investissement BLCSF, vous explique ce qu’il faut savoir sur l’investissement ESG.

Louis-Philippe Roussel, Senior Advisor Louis-Philippe Roussel
Conseiller senior – Stratégie investissement BLCSF
  • L’investissement ESG, qu’est-ce que c’est ?
    L’investissement ESG tient compte des facteurs environnementaux (E), sociaux (S) et de gouvernance (G) dans la stratégie de placement afin d’avoir un impact positif sur la société.
  • L’investissement ESG permet aux investisseurs de choisir des placements qui correspondent à leurs valeurs personnelles. Il tient compte non seulement des facteurs financiers traditionnels, mais aussi de l’incidence des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance sur lesquels misent les gestionnaires de portefeuilles. Il peut s’agir, par exemple, d’un fonds commun de placement priorisant des entreprises ayant des pratiques environnementales supérieures au sein de leur secteur ou d’excellentes pratiques de gouvernance, ou encore qui priorisent la diversité de genre dans leurs équipes de dirigeants.
  • Pourquoi l’investissement ESG a de plus en plus la cote ?
  • À l’échelle mondiale, les changements climatiques se font sentir au quotidien. Des événements auparavant qualifiés d’« exceptionnels » deviennent plus fréquents. En 2019, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat des Nations Unies a rappelé l’importance de réduire les gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement climatique qui est devenu la plus grande menace à la sécurité mondiale1.

    Les gouvernements ne peuvent à eux seuls résoudre cette crise; c’est l’ensemble de la société qui doit se mobiliser. Les entreprises et les citoyens ont eux aussi un rôle à jouer. En tant qu’acteurs économiques, tous doivent réduire leur empreinte écologique.

    Pendant que la crise climatique s’accentue, nous, les citoyens, avons aussi de nombreux autres défis à relever pour rendre ce monde plus juste et plus équitable. Voici quelques statistiques :

    - plus de 700 millions de personnes dans le monde vivent dans l’extrême pauvreté2;
    - 40 % de la population mondiale est touchée par la rareté de l’eau3;
    - 1 femme sur 3 est victime de violence physique ou sexuelle4;
    - en 2019, plus de 260 millions d’enfants ne sont pas allés à l’école et 617 millions de jeunes partout dans le monde ne possèdent pas les compétences de base en mathématiques, en lecture et en écriture5.

    Il est temps d’agir pour rendre le monde « meilleur » ! Après avoir vécu une période difficile durant la pandémie de COVID-19, plusieurs personnes ont ressenti la nécessité de poser des gestes positifs pour la planète, qu’il s’agisse de simples épargnants ou de grands fonds institutionnels.

  • Selon ce qui se passe dans nos sociétés, lequel des trois facteurs E, S ou G suscite le plus d’intérêt ?
  • Le facteur environnemental « E » suscite beaucoup d’intérêt puisque la menace liée à l’environnement touche un plus grand nombre de personnes, et des enjeux tels que la pollution ou les changements climatiques resteront des sources d’inquiétude pendant plusieurs années encore.

    La COVID-19 a amené de nombreuses entreprises à adopter le télétravail. La pandémie a accentué l’importance de préoccupations comme le bien-être des employés ou l’accès aux soins virtuels. Ces facteurs « sociaux » priment désormais pour les employeurs. Le facteur social « S » minoritaire en comparaison avec le facteur environnemental.

    D’autres questions de diversité et d’inclusion en milieu de travail sont également d’actualité. Par exemple, le leadership au féminin devient un sujet phare depuis quelques années. La place de la femme dans le monde professionnel a beaucoup évolué, et l’on remarque qu’il y a une croissance du nombre de femmes dans des postes de direction. Les femmes qui les occupent deviennent des modèles pour leurs collègues femmes plus jeunes, jouent un rôle significatif au sein de l’entreprise et font progresser le marché du travail vers une plus grande égalité des genres, d’où l’intérêt croissant pour le facteur de gouvernance « G ».

  • Est-ce plus rentable d’investir dans des fonds communs de placement axés sur l’investissement ESG que dans des fonds d’investissement traditionnels ?
  • Bien qu’il ne soit pas possible de prévoir le rendement d’un fonds donné, le rapport du troisième trimestre 2020 de l’Association pour l’Investissement responsable révèle que 80 % des fonds d’investissement responsable ont dépassé le rendement moyen de leur catégorie d’actifs sur une durée de trois ans. L’investissement ESG permet d’avoir un impact positif sur la société, tout en permettant d’atteindre les objectifs de placement.

L’investissement ESG permet au citoyen investisseur de jouer un rôle face aux défis brièvement énumérés ici et de faire « travailler son argent » selon ses convictions éthiques, morales ou politiques. Pour la Banque Laurentienne, les facteurs ESG sont importants. Communiquez avec votre conseiller pour découvrir les options qui sont offertes et voir comment vous pouvez vous aussi contribuer à bâtir un monde meilleur.

Articles populaires

Mes conseils

Série Investissements - Comment tirer profit de votre REER

11 février 2020

Mes conseils

Profitez du RAP pour acheter votre propriété !

15 avril 2021

Mes outils

Dépensez intelligemment !

20 janvier 2021

Ma banque 100 % Conseil

Une équipe 100 % Conseil qui se consacre à votre santé financière

17 juin 2019

Mes outils

Bonification de l’expérience bancaire à distance

07 août 2020