Accueil > Mon avenir > Mes épargnes
Impression Police + Police -
Mes épargnes

Si vous prévoyez mettre de l’argent de côté seulement après avoir payé tous vos comptes, vous risquez de faire chou blanc.

La meilleure façon d’épargner, c’est de le faire de façon continue, en élaborant un Plan d'épargne et de placement périodique auquel vous contribuez chaque semaine, chaque 2 semaines ou chaque mois. Comme si c’était une dépense habituelle.

Bien sûr, ça va demander un peu d’adaptation au début, mais très vite vous n’y penserez même plus. Vous accumulerez ainsi un beau petit montant pour réaliser vos projets et assurer votre bien-être, et celui de vos proches.

Fixez-vous des objectifs d’épargne

Pour arriver à épargner, il faut être discipliné, c’est-à-dire contribuer sur une base régulière. Et pour ça, il faut avoir un objectif en tête. Sinon, on néglige, on oublie, on enterre…

Des objectifs pour amasser de l’argent, ce n’est pas ça qui manque. L’idée, c’est de définir ceux qui collent le plus à votre réalité et ceux qui valent davantage la peine à vos yeux. Le plus souvent, votre objectif d’épargne se classera dans 1 des 4 catégories suivantes.

Coussin financier

On vous conseille de vous constituer un coussin équivalent à au moins 3 fois vos dépenses mensuelles fixes : loyer ou hypothèque, épicerie, téléphone, électricité, prêt auto, etc. Le temps de voir venir en cas de pépin.

Pour y arriver, rien de plus simple que de cotiser dans un placement ou un compte d’épargne.

Projets d’envergure

Ça peut être la mise de fonds pour une maison, des vacances à l’étranger en famille, des rénovations majeures dans votre chez-vous, etc. Tout ce que ça vous prend, c’est un bon plan d’action. Du solide. Avec ça, vous allez être équipé pour mettre de l’argent de côté à intervalles réguliers et atteindre votre objectif une étape à la fois.

Études des enfants

Inutile de vous dire que c’est beaucoup moins dur sur le budget d’accorder un petit montant chaque mois à ce projet-là que de payer la facture totale d’un coup. D’autant plus que les études supérieures coûteront de plus en plus cher à l’avenir.

Vous pouvez cotiser dès maintenant à un REEE, un Régime enregistré d’épargne-études1. Si vous le faites, le gouvernement fédéral vous encouragera avec une subvention spéciale pouvant s’élever jusqu’à 7 200 $. Ça se prend bien, non? 

Retraite

Plus votre salaire est élevé, moins vous pourrez compter sur l’État pour maintenir votre niveau de vie à votre retraite. Notre conseil? Le REER ou le CELI, évidemment. Ils ont chacun leurs avantages selon les besoins.

Plus vous commencez tôt, plus c’est facile de tricoter serré votre bas de laine pour qu’il n’ait pas de trou. Mais si vous êtes plus âgé, ça vaudrait la peine de vous asseoir avec un conseiller pour voir si vous faites les bonnes projections de retraite.

Déterminez le montant à épargner

Pour vous aider à déterminer combien d’argent épargner, utilisez notre calculette :
Combien épargner pour atteindre un objectif d’épargne.

Évaluez votre niveau de tolérance au risque

Quand on épargne en plaçant son argent, on souhaite avoir du rendement. Et plus on veut un rendement élevé, moins il faut avoir peur du risque. Voici un moyen pour évaluer votre degré de tolérance au risque :

  • rencontrer un de nos conseillers.

Une fois votre profil établi, vous pourrez choisir le ou les placements qui vous conviennent. Si vous ne savez pas trop dans quoi investir, demandez à votre conseiller. Il pourra vous aider. Surtout si vous voulez investir à la bourse.

Choisissez le meilleur placement pour vous

Vous avez déterminé vos objectifs et vos montants à épargner? Vous connaissez votre niveau de tolérance au risque? C’est le temps de passer au choix des placements. Et là, vous allez voir, ce n’est pas la variété qui manque!

Mais n’y allez pas à l’aveuglette. Faites-vous aider par votre conseiller. Les placements, ça le connaît et il va pouvoir vous guider dans votre sélection, que vous soyez du genre prudent ou audacieux.

Choisissez votre meilleur placement d’épargne. >>>

 

1. Frais de gestion annuels de 15 $ pour un portefeuille de 10 000 $ et moins. Aucuns frais pour un portefeuille de 10 000 $ et plus.